INSTANT LECTURE #2 - La trilogie de Gemma Malley

23 février, 2016

Salut les pirates, 
Aujourd’hui je vous fais un petit point lecture sur la dernière trilogie dystopique (: récit contre-utopique, qui dépeint une société empêchant les personnages d’être heureux, comme par exemple, Hunger Game, la série littéraire Uglies…) que j’ai lu. Je dois avouer qu’en ce moment je lis surtout des livres pour la fac (salut la fille qui a une tonne de livres en retard à lire u.u), et je n’es donc pas le temps de lire beaucoup pour le plaisir. Oui, c’est l’excuse pour laquelle il n’y a pas énormément de point lecture sur le blog en ce moment, mais promit je vais essayer d’arranger ça. 

~ A propos de l’auteur ~ 

Gemma Malley est une journaliste est auteur britannique née en 1971. En plus de la trilogie dont je vais vous parler elle a écrit la série The Killables, ainsi que le roman The Returners. 



~ Synopsis (4ème de couverture) Tome 1 - La Déclaration ~

« Angleterre, 2140. Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s'ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hal un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n'auraient pas dû naît des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n'a plus de parents désormais. Confinée dans l'enceinte du pensionnat, elle travaille très dur, pour effacer leur faute. Anna a tout oublié de son passé. Jusqu'au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Et pourquoi elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ? »
~ Avis ~
Ce premier tome est très lent, il plante le décor. J’avoue qu’à aucun moment je n’es était réellement prise dans l’action. Les deux héros sont un peu trop stéréotypé à mon goût, mais ils restent attachant, de par leur histoire sans doute, ainsi que par leur relation. 
Même si je n’es pas était complètement emballée par cette histoire, l’idée fondatrice de la trilogie reste intéressante, puis la curiosité étant ma plus grande qualité (ahem) je voulais savoir ce qui se passait ensuite. 


~ Synopsis (4ème de couverture) Tome 2 - La Résistance ~
« Angleterre, 2150. La mort n’existe plus. Les hommes vivent à l’ère de la Longévité: plus de morts … mais, pour éviter le surpeuplement, pas de naissances non plus. Peter et Anna ont un point commun: ils n’auraient jamais dû naître. Parce qu’une vie éternelle leur semble contre nature, parce que le système de la Longévité a gâché leur enfance, parce qu’il menace leurs rêves, ils ont décidé d’entrer en lutte. Pour sa suppression. »
~ Avis ~
Ce deuxième tome est bien plus sombre, il nous en révèle beaucoup plus sur la construction de cette société ainsi que du rôle que vont devoir jouer Anna et Peter. Ce deuxième tome est à mon avis, le meilleur de la saga, on est enfin au coeur de l’action, les passages qui ralentissaient l’histoire qui composaient la quasi totalité du premier tome n’y sont presque plus. Le gros point négatif de ce tome par contre c’est le rôle secondaire que va prendre Anna, on ne la voit pratiquement plus, et quand c’est le cas c’est bien moins intéressant que les passages sur Peter qui est le véritable héros de ce tome.


~ Synopsis (4ème de couverture) Tome 3 - La Révélation ~
« Anna et Peter, les deux héros de La Déclaration et de La Résistance, coulent des jours tranquilles en Ecosse avec leur fille Molly. Pendant ce temps, à Londres, un événement affole la puissante société Pincent Pharma, qui commercialise les pilules de Longévité: une étrange épidémie provoque la mort subite de centaines, puis de millier d’individus. D’abord étouffées par les Autorités, ces disparitions multiples finissent par alerter la population. Pincent Pharma fait alors croire qu’il s’agit d’un attentat de la Résistance, qui aurait empoisonné des lots de pilules, et les Autorités arrêtent Paul, le leader des Résistants. Le combat pour la perpétuation du règne de Longévité ou pour sa chute commence…. » 
~ Avis ~

Ce tome est pour le moins surprenant, un peu trop peu être. Les révélations (no spoiler ne vous inquiétez pas) sont tirées par les cheveux, tellement elles sont improbables. Le début avait pourtant bien commencé, nous apercevions plusieurs facettes des personnages mais là encore, les personnages sont des stéréotypes, il n’y a aucune originalité dans leur personnalité.


Pour conclure, cette saga est construite autour d'une idée à mon sens très intéressante, mais pas très bien exploité. De plus, bien que les personnages ne soient pas des plus intéressant nous finissions tout de même par nous y attacher, puis au final les personnages qui aurait apporter un vrai plus à cette série sont les personnages secondaires très peu développés. Donc je noterais ça 2/5 pour l'originalité de l'idée.




sources: 


Charlie. 
newer older Accueil