young people aren't the problem we're the solution

27 avril, 2017
Chers Pirates, 

J’ai participé début avril à mon premier barcamp et comme ce fut une chouette expérience, j’ai décidé d’en faire un article et de le partager avec vous. Je sais déjà que vous en êtes ravi pas besoin de me remercier. Je vous l’avais (très) rapidement évoqué ici en vous promettant d’en faire un article très rapidement donc le voilà. En plus, il match plutôt bien le climat politique actuel.

Qu’est-ce qu’un barcamp? Avant d’y participer, je ne savais pas non plus ce que c’était alors on va commencer par là. Un barcamp c’est une conférence participative dans laquelle tout le monde est invité à proposer des sujets et/ou d’animer des sessions sur des thèmes choisi collectivement. 



Nous étions une soixantaine de jeunes en provenance de toute la France et de l’Allemagne pour se retrouver à La Friche la Belle de Mai grâce à Vote&Vous(qui sont à l’origine de ce barcamp, rendons à Cesar ce qui est à César). 
La semaine a été découpée en plusieurs sessions de discussion autour de quatre grands thèmes: l’ère digitale, la crise des réfugiés, l’éducation civique/politique et le populisme en Europe. 
Nous avons questionné le rôle des réseaux sociaux dans les élections, la responsabilité des pays européens dans l’accueil des réfugiés, l’impact que pouvait avoir l’art et la culture dans la sensibilisation à la citoyenneté, et j’en passe, je ne pourrais pas tous les citer. 

Nous avons aussi eu l’opportunité de visiter certains ONG. Je recommande à tous ceux qui sont intéressés par l’art, la vidéo, d’un point de vu plutôt engagé de se renseigner sur l’association des Têtes de l’Art que j’ai trouvé rafraichissante et passionnante et en plus elle se trouve à Marseille. 

Une table ronde autour de la citoyenneté nous avait donné un aperçu des différences dans les notions de citoyenneté entre la France et l’Allemagne et des pistes à explorer pour s’engager encore plus.



Et ça faisait tellement du bien de se retrouver entouré de personnes engagées qui se sentent autant concerné par ces problématiques! J’ai pu rencontrer des personnes formidables qui m’ont rappelée que la tolérance, l’ouverture d’esprit, et la solidarité ne sont pas des valeurs obsolètes. La jeunesse est engagée malgré ce qu’on peut entendre, nous nous sentons concernés par la société dans laquelle nous sommes et nous nous battons pour qu’elle bouge. On ne souhaite pas se renfermer sur nous même mais au contraire continuer à s’ouvrir sur les autres, se soutenir, s’inspirer. 

En ce moment encore plus, il faut continuer à se battre contre toute cette haine qui cherche à nous faire croire que les autres sont le problème.

Si vous voulez plus d’information à propos de ce barcamp vous pouvez déjà consulter toutes les publications grâce au #BarCampMH et au site internet qui avait publié des comptes rendus de chaque session.

Comme le dit si bien Ezekiel (si vous ne regardez pas The Get Down, what are you waiting for?) et je finirais par ça:

« Young people aren’t the problem, We are the solution »




Just my feedback about the german-french barcamp I attempt to at the beginning of the month.
newer older Accueil