un intestin très irritable

31 mai, 2017

Aujourd’hui, je me suis enfin motivée à poster un article qui me tient à coeur, mais qui me rend un peu mal à l’aise. Cet article aura pour sujet… Le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) ou colopathie fonctionnelle. Je ne vais pas rentrer dans les détails, on peut trouver toutes les informations que l’on souhaite facilement sur internet. Mais pour faire cours: le SII se traduit par des douleurs abdominales et des problèmes de digestion. Les ‘crises’ peuvent durer plusieurs heures/jours ça dépend. Elles sont évidemment lien à notre alimentation mais aussi (surtout) à notre mental.

Je voulais simplement partager avec vous quelques conseils pour mieux vivre avec histoire de dispenser un peu de positivitey parce qu’après avoir lu cet article de Victoria je m’étais sentie moins seule et ça fait toujours du bien.

Disclaimer: je ne suis pas médecin, si vous avez des douleurs abdominales dont vous ne connaissez pas la provenance - aller voir un médecin! 

1. Respirer par le ventre pour masser ses organes

Lorsqu’on m’a diagnostiqué, je suis allé voir un ostéopathe pour soulager les douleurs ce que les médicaments arrivaient à faire qu’en partie. Ce conseil a littéralement changé ma vie: je peux sentir mon ventre se dénouer quand je fais ces exercices de respiration. C’est encore plus efficace, toujours d’après ce merveilleux ostéopathe et confirmé par mes soins, quand on est allongé sur le dos les jambes pliées.

2. Boire de l’eau

On ne le répétera jamais assez: l’eau soigne tout, tout le temps. Restez hydraté.

3. Manger en petite quantité pour laisser le temps au ventre de se remettre

Des petites vacances bien méritées qui lui permettent de reprendre des forces petit à petit.

4. Éviter les aliments qui irritent/fermentent trop dans le ventre

Spécialement ceux qui fermentent plus facilement comme le sucre blanc, le gluten etc… attention on est tous différents et des aliments safe pour certains ne le sont pas forcément pour d’autre.

5. Relativiser

Les crises ne sont jamais infinies, ça va passer c'est temporaire (trop y penser/stresser ça n'aide pas des masses alors oui c'est compliqué mais on y arrive p o s i t i v i t é). Je sais qu’on a tendance à déprimer dans ces cas là mais il ne faut pas oublier que notre vie s’arrête pas et qu’on peu continuer à faire ce que l’on souhaite

6. Prendre des médicaments 

Si la médecine ‘douce’ ne suffit pas (même si elle est très efficace aussi) prenez des médicaments  prescrits par votre docteur évidemment. Souffrir ça n’aide pas et ça peut encourager le cercle vicieux du j’ai mal > je déprime > j’ai encore plus mal > je déprime encore plus. 

J’espère que j’aurais pu aider certain.e.s pis je peux répondre à toutes vos questions dans les commentaires.

Just a little talk about stomach pain.

Bisous salés.
newer older Accueil